Vous avez un projet d’expatriation ? Pour couvrir vos frais de santé, il vous faut alors oublier la « Sécu » et choisir une assurance maladie pour partir à l’étranger.

Pour ce faire, il faut d’abord se poser les bonnes questions, pour trouver la solution la plus adaptée à votre profil et à votre situation.

Dans quel pays partez-vous ?

Cette question est cruciale. En effet, certains pays (principalement en Europe) imposent, comme la France, un régime obligatoire d’assurance maladie. Dans ce cas, vous serez contraint d’y souscrire.

Pour compléter cette couverture obligatoire, vous pourrez souscrire à une mutuelle ou assurance complémentaire locale.

Dans de nombreux autres pays en revanche, il n’existe pas de régime obligatoire. Vous devrez alors chercher une assurance maladie par vous-même pour partir à l’étranger.

De plus, le coût des soins est très variable d’un pays à l’autre. Dans les pays africains par exemple, il est relativement bas. Aux États-Unis ou en Suisse, les soins sont très chers. Dans les pays d’Amérique latine, dans le réseau public, les soins sont relativement bon marché, mais de mauvaise qualité. Dans les établissements privés de qualité, le coût est bien plus élevé.

Votre employeur vous propose-t-il une assurance maladie pour partir à l’étranger ?

De nos jours, de nombreuses entreprises proposent à leurs employés une couverture maladie. Si tel est votre cas, il est important de bien étudier les conditions et garanties proposées.

Cette assurance maladie sera dans certains cas adaptée à votre situation d’expatrié, mais dans d’autres cas, elle peut se révéler insuffisante.

Pour combien de temps partez-vous ?

Cette question peut influencer votre choix d’assurance maladie pour partir à l’étranger.

En effet, si vous partez pour une durée relativement courte, vous pouvez avoir intérêt à maintenir un lien administratif avec la France, quitte à payer plus cher votre couverture de santé ou à bénéficier de garanties réduites.

Si vous partez pour une durée longue ou indéterminée, il sera plus important de choisir une solution financièrement intéressante et une couverture complète.

Comptez-vous revenir fréquemment en France ?

Là aussi, cette question compte. En effet, si vous choisissez une solution locale, vous ne serez seulement couvert dans votre pays de résidence. Vous ne serez pas couvert lors de vos séjours en France, où vous ne bénéficiez plus de la Sécurité sociale.

Quels sont les choix possibles en matière d’assurance maladie pour partir à l’étranger ?

Trois possibilités s’offrent à vous : une solution locale, une assurance maladie internationale « au premier euro » et la CFE.

L’intérêt de choisir une solution locale dépend de vos réponses aux deux premières questions, c’est-à-dire de votre pays d’expatriation et de l’éventuelle couverture santé proposée par votre employeur.

Les assurances au premier euro sont les plus répandues parmi les expatriés. Le choix est vaste et les offres compétitives et flexibles.  Ces assurances prennent en charge tous vos frais de santé, dès le premier euro dépensé, et ne requièrent donc aucune couverture supplémentaire.

La CFE (Caisse des Français de l’Étranger) est une possibilité valable dans certaines situations spécifiques. Pour ceux qui veulent une assurance maladie pour partir peu de temps à l’étranger, elle permet de conserver un lien avec la Sécurité sociale française et de faciliter les démarches au retour en France.

De plus, elle prend en charge sans surcoût les personnes souffrant de maladies chroniques préexistantes ou ayant subi une opération chirurgicale lourde. Dans les autres cas, la CFE est rarement la meilleure solution car ses garanties sont trop limitées.