Quelle assurance maladie pour couvrir vos soins à l’étranger ?

assurance-maladie-soins-etranger

Sommaire

Lorsque l’on part vivre à l’étranger, il est important de se doter d’une assurance maladie. En effet, les frais de santé peuvent vite atteindre des montants très élevés dans de nombreux pays.
Nous vous présentons ici les différentes possibilités qui s’offrent à vous en matière d’assurance maladie pour couvrir vos soins à l’étranger.

 Les assurances au premier euro

Les assurances dites « au premier euro » ou « au premier dollar » sont la solution d’assurance maladie la plus courante parmi les expatriés qui souhaitent une prise en charge de leurs soins à l’étranger.

Les avantages des assurances au premier euro

Le premier avantage de ce type d’assurance maladie est qu’elles prennent en charge les soins effectués à l’étranger dès le premier euro dépensé. Contrairement à une complémentaire, elles ne requièrent donc pas d’adhérer à une autre assurance maladie.
Par ailleurs, ces assurances sont parfaitement adaptées à la situation d’un expatrié. Ainsi, elles incluent une assurance rapatriement en cas de maladie ou d’accident grave. De plus, elles couvrent les soins réalisés à l’étranger mais aussi ceux reçus lors des séjours en France.
Enfin, ce type de couverture maladie est proposée par des compagnies d’assurance spécialisées. Leurs assurés bénéficient ainsi de leur expertise à l’international, et notamment de leurs partenariats avec des réseaux de praticiens et d’établissements de santé dans de nombreux pays.

Les inconvénients des assurances au premier euro

Ces assurances ont un seul véritable inconvénient : elles peuvent refuser d’assurer les personnes souffrant de préexistences (c’est-à-dire d’une maladie chronique grave, ou ayant subi une opération chirurgicale lourde) ou leur appliquer un supplément de cotisation.

La CFE, une assurance maladie qui couvre les soins à l’étranger de tous les Français expatriés

La Caisse des Français de l’Étranger est un organisme de couverture sociale ouvert à tous les Français résidant à l’étranger.

Une assurance maladie pour tous

La CFE est un organisme privé, mais elle est chargée d’une mission de service public et se trouve sous tutelle de l’État.
Par conséquent, elle ne peut refuser d’assurer personne pour des raisons médicales ni appliquer de supplément à la cotisation.
La CFE est donc la solution de repli pour les personnes qui se seraient vues refuser l’adhésion par des assurances au premier euro en raison de préexistences.
En revanche, contrairement à la Sécurité sociale, la CFE n’est pas obligatoire pour les expatriés.

Des remboursements insuffisants

La CFE appliquent les mêmes barèmes que la Sécurité sociale pour les remboursements. Ceux-ci correspondent donc aux coûts des soins en France.
Par conséquent, dans les nombreux pays où celui-ci est plus élevé, la couverture maladie de la CFE est largement insuffisante. Par exemple, une consultation chez un généraliste sera remboursée à hauteur de 25 euros maximum, alors qu’elle coûte souvent plus de 100 dollars aux États-Unis.
Pour les personnes qui veulent ou doivent absolument adhérer à la CFE, il existe des complémentaires qui permettent de bénéficier de meilleurs remboursements.

Les assurances locales

Les expatriés français peuvent également souscrire une assurance santé de leur pays de résidence. Cela peut être intéressant lorsque l’employeur prend en charge tout ou partie des cotisations.
Cependant, il faut bien faire attention aux garanties proposées et vérifier qu’elles vous conviennent. De plus, il faut savoir que ces assurances ne sont pas adaptées à la situation d’un expatrié. Elles n’incluent par exemple ni assurance rapatriement ni prise en charge des soins reçus en France.

Prenez rendez-vous avec nos experts en assurance!

Nous sommes là pour vous aider ! Une consultation gratuite permettra de répondre à toutes vos questions.

Ça aussi c'est intéressant :

Menu

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.